Retour aux articles

Retour au travail : comment redonner envie d’aller au bureau ?

6

min de lecture

Le

24 août 2021

par

Dolipharm Team

Alors qu’un retour massif au bureau se profile en septembre, tous les employés n’ont pas envie de reprendre leur vie d’avant. Pour beaucoup d’entreprises, réussir la rentrée passera par réinventer le bureau. Flexibilité, aménagement des espaces, bien-être : découvrez de quoi sera faite la rentrée de septembre des entreprises ! 

 

 

Retour au bureau 2021 : l’ère de la flexibilité ?

 

C’est LE grand enseignement de la période écoulée : télétravail peut rimer avec productivité. S’il fallait tirer du positif des confinements successifs, c’est la responsabilisation et l’autonomie, de plus en plus appréciées par les salariés. Surtout que le télétravail n’est pas vraiment un frein pour les rendements – au contraire ! Selon cette étude de Kronos, le travail à distance permet de réaliser un gain de productivité de +22%.

 

 

Le bon dosage entre présentiel et télétravail

 

En 2020, pour les directions qui étaient réticentes, une porte s’est ouverte. Avec le retour au bureau en 2021, la question de la flexibilité va se poser, sous la pression des salariés. D’après Hubspot, 86% de ceux qui ont pratiqué le télétravail souhaitent continuer, au moins de façon hybride. La balle est dans le camp des employeurs, qui auront le choix de proposer le télétravail de façon partielle ou totale.

 

Pour trouver le bon dosage, il n’y a pas de règle d’or. A l’extrême, le télétravail total permet de faciliter le recrutement. Le travail à distance choisi permet d’avoir des salariés plus heureux. Mais tous n’aspirent pas à travailler de chez eux… Surtout ceux qui ont des jeunes enfants : statistiquement, ils sont les plus impatients de retrouver le bureau.  

 

Pour trouver la bonne répartition entre présentiel et télétravail, le bon dosage dépend de chaque organisation et de chaque personne. De la demi-journée hebdomadaire au travail à distance intégral, on peut ajuster selon les aspirations de chacun. L’essentiel est d’échanger et de dialoguer pour connaître les attentes des employés. L’hybridation permet de bénéficier à la fois des avantages du télétravail et du présentiel.

 

 

Réinventer le bureau

 

Le télétravail libère de la surface de bureaux. Les salariés sont présents 2 à 3 jours par semaine ? Les entreprises peuvent en profiter pour économiser sur l’immobilier… Ou mieux, réallouer les espaces de bureau libérés ! Pour cela, certaines sonnent le glas du bureau nominatif et passent au flex office, avec des postes disponibles pour tout le monde, comme en coworking.

 

 

Le bureau comme siège des « nouvelles façons de travailler » (NWOW)

 

Les mètres carrés libérés peuvent être convertis en espaces de vie, ou en espaces de travail plus collaboratifs et modulaires. Le tout s’inscrit dans les NWOW (new ways of working, ou nouvelles façons de travailler). Il s’agit d’une révolution douce dans l’organisation du travail, qui passe par plus de confiance. Basé sur la responsabilisation et le management aux objectifs, c’est une transition parfaitement compatible avec le télétravail, total ou hybride.

 

Dans ce cadre, l’ancien bureau devient de plus en plus un espace de rencontre, favorisant la collaboration et la créativité. Vous voulez sauter le pas ? Le retour au bureau 2021 est l’occasion de réaménager les espaces !

 

 

Des bureaux qui donnent envie de venir

 

Plus modulables, les bureaux de demain permettent de varier les plaisirs. Moins formel, l’open-space nouvelle génération fait place aux loisirs et au plaisir de retrouver ses collègues autour d’évènements. Apéro en rooftop, atelier pâtisserie, cours de bien-être, bar d’entreprise… En concurrence avec le télétravail, Le bureau se doit désormais d’apporter une valeur ajoutée par rapport au home office. L’objectif : donner aux salariés l’envie de revenir !

 

 

Le bien-être des salariés, en présentiel comme en télétravail

 

Réenchanter le bureau sera bien l’enjeu du retour au travail en 2021. Pour cela, les entreprises investissent dans des espaces de convivialité et des évènements de team-building. La rentrée peut être vue comme un re-onboarding : il faut marquer le nouveau départ avec des moments de convivialité !

 

En faisant peau neuve, le nouveau bureau répond à une demande de fond de la part des employés. Selon une étude JLL, en 2021,seuls 48% des salariés sont satisfaits de leur environnement de travail. Le chiffre est en nette baisse depuis 2020, quand il atteignait 60%. Entre-temps, le télétravail a redessiné ce que doit être le bureau, et ce qu’il doit apporter aux salariés.

L’équilibre vie pro/vie privée, au cœur des aspirations de salariés

La tendance s’inscrit dans celle d’employeurs qui se soucient de plus en plus du bien-être de leurs salariés. D’une part, parce que la concurrence est féroce pour recruter les talents ; et d’autre part, parce que les salariés heureux sont plus productifs !

Ainsi, toujours selon JLL, 83% des employés réclament des bureaux plus humains, et 53% souhaitent des programmes de bien-être en entreprise. La tendance est bien identifiée par les employeurs, qui ont compris qu’il est temps de s’impliquer sur les sujets de la santé et du bien-être.

De plus en plus mettent en place de nouveaux services en entreprise, comme les programmes bien-être et santé. Et tous ont mesuré l’importance de l’équilibre des temps de vie, plus que jamais au cœur des aspirations des salariés à la rentrée. Après tout, si le télétravail a eu autant de succès, c’est que le gain de temps sur les transports a permis aux employés de consacrer plus de temps à leur vie privée, l’équilibrant au mieux avec leur vie professionnelle !

Ces sujets nous tiennent à cœur : Dolipharm implémente de nombreux programmes de bien-être pour les entreprises. Nous accompagnons les grands comptes en proposant des services santé et conciergerie de médicament aux salariés, pour diffuser une culture santé et bien-être au sein de l’entreprise. Pour découvrir tous les bénéfices pour l’employeur, rendez-vous ici !


Autres articles

>