Retour aux articles

Comment équilibrer la santé, la vie professionnelle et la vie privée ?

5

min de lecture

Le

6 juillet 2021

par

Dolipharm Team

L’équilibre entre « vie pro » et « vie perso » est plus précaire que jamais ! Difficile à atteindre, il peut être totalement remis en cause par les soucis de santé – ainsi que par les démarches chronophages qui les accompagnent. Découvrez comment y remédier en prenant enfin en compte le rôle crucial de la santé dans l’équilibre des temps de vie.

 

 

En 2021, l’équilibre vie pro vie perso perturbé par les problèmes de santé

 

La crise sanitaire de 2020 a eu des effets globalement négatifs sur l’équilibre vie pro/vie perso. Selon une étude de la Dares, organisme rattaché au ministère du travail, 32% des salariés français ont senti leurs conditions de travail se dégrader depuis début 2020.

Les catégories les plus touchées sont parmi les femmes, plutôt cadres, et travaillant dans les secteurs des services. Ce qui a eu le plus d’effets négatifs sur l’équilibre des temps de vie, ce sont les altérations du temps de travail. La crise sanitaire a obligé bon nombre de salariés à élever leur charge de travail et à adopter des horaires atypiques – empiétant plus que jamais sur la vie privée.

 

 

Des risques accrus sur la santé des collaborateurs

 

En cause, on peut citer la mise en place parfois en urgence du télétravail. Celui-ci s’est déployé avec des outils souvent inadaptés, ce qui a réduit la productivité. Les journées de travail à rallonge ont donc souvent grignoté la vie privée, ce qui n’est pas sans conséquences sur la santé : toujours d’après l’étude de la Dares, le risque de dépression aurait doublé depuis 2019.

De plus, les contaminations au Covid auraient touché près d’un travailleur sur 5. Enfin, l’étude révèle que les télétravailleurs ont subi en moyenne plus de dégradation de leur santé que les autres travailleurs.

Ces conséquences sur la santé interviennent dans un contexte où l’équilibre entre vie privée et vie perso est plus important que jamais. Les enjeux de l’équilibre des temps de vie, de la parentalité et du « worklife balance » sont sur toutes les lèvres. D’après le dernier baromètre de l’OPE (Observatoire de l’équilibre des temps et parentalité en entreprise), qui date de 2018, 92% des salariés considèrent ce sujet comme important (et 53% comme très important).

 

 

La santé, socle de l’équilibre vie privée/vie professionnelle

 

Harmoniser vie privée et vie professionnelle est toujours un équilibre très précaire. En 2018, selon un sondage du cabinet de conseil Robert Half, 65% des salariés français se disaient mécontent de l’équilibre entre travail et vie privée. Et même quand il est atteint, il est fragilisé par les problèmes de santé, quels qu’ils soient.

En effet, la santé est plus que jamais, en 2021, le socle préalable à tout équilibre entre temps de travail et temps personnel. Les démarches de santé, y compris les plus simples (comme aller à la pharmacie) peuvent bousculer la journée de travail et faire exploser l’équilibre entre vie pro et vie perso. 

On en fait souvent l’expérience : les arrêts maladie, eux aussi, entrainent des difficultés pour reprendre le travail. Ils nécessitent souvent de travailler le double lorsque l’on reprend son activité, notamment pour les cadres. Le retard pris sur les tâches complique le retour au travail et la conciliation entre vie familiale et vie pro. Devant ce constat, 42% des télétravailleurs ont déclaré avoir travaillé alors qu’ils étaient malades et arrêtés par un médecin (12ème baromètre Santé-QVT 2021 de Malakoff Humanis).

 

 

Un constat encore plus difficile pour les jeunes parents

 

Tous les travailleurs ne sont pas égaux devant ce phénomène : il frappe tout particulièrement les 27-35 ans, et notamment les jeunes parents. Avoir des enfants en bas âge complique énormément l’équilibre des temps de vie, ce n’est un secret pour personne...

Ainsi, chez les parents d’enfants de moins de 3 ans, 97% considèrent comme « important » ou « très important » l’équilibre entre sphères privée et professionnelle. 88% d’entre eux estiment manquer de temps dans leur journée, un total nettement supérieur aux autres catégories (baromètre de l’OPE).

Pour eux, le critère de la santé prend une importance démultipliée. Avec la paternité, la santé englobe désormais celle de ses enfants, d’autant plus complexe lors de l’entrée en garde collective. Le fragile équilibre vie pro/vie privée devient plus exposé que jamais aux problèmes de santé. C’est d’ailleurs dans ce sens que vont certaines mesures les plus demandées par les salariés à leurs employeurs : le congé paternité rémunéré, la crèche d’entreprise, ou à défaut le financement des modes de garde – ainsi que les programmes santé adaptés.

 

 

Le rôle essentiel de l’entreprise dans l’équilibre santé, vie professionnelle et vie privée

 

Si l’employeur est en première ligne, 60% des salariés français estiment que leur entreprise ne fait « pas beaucoup de choses » pour équilibrer les temps de vie (baromètre OPE). Les RH qui jouent le jeu agissent sur plusieurs tableaux : harmoniser et flexibiliser le temps au travail d’une part, et aider les collaborateurs à gérer leur santé pour ne pas remettre en cause l’équilibre vie pro/vie perso

 

 

Flexibilité des temps de travail et garde des enfants

 

Une grande majorité des employés réclament à leurs employeurs plus de souplesse pour organiser leurs semaines de travail. C’est le constat que fait chaque année l’OPE dans son baromètre. Parmi les mesures les plus plébiscitées par les salariés, il cite le télétravail, mais aussi la flexibilité dans horaires et dans l’organisation des tâches.

En prime, pour les jeunes parents, ils sont nombreux à réclamer des crèches, une aide pour le mode de garde, ou un congé paternité rémunéré. 

 

 

Santé : des programmes bien-être et conciergerie pour gagner du temps

 

Les collaborateurs sont plus que jamais demandeurs de programmes santé dans l’entreprise. C’est la conclusion du baromètre QVT 2019 de Malakoff Humanis, dans lequel 86% des salariés souhaitaient que l’employeur s’implique plus dans leur santé.

En plus d’avantages pour prendre soin de sa santé et de celle de ses proches, les programmes santé aident à préserver le fragile équilibre vie pro/vie perso. Gagnant-gagnant, ils permettent aussi à l’entreprise de renforcer sa marque employeur avec un avantage salarié plus valorisé que jamais.

 

Pour déployer un programme santé et bien-être en entreprise, Dolipharm a développé des solutions sur mesures et en constante évolution. Pour en savoir plus et en faire profiter vos équipes, contactez-nous tout de suite pour obtenir une démo !

 

Sources :

Dares, analyses n°28 – 28 mai 2021 - Quelles conséquences de la crise sanitaire sur les conditions de travail et les risques psycho-sociaux ? - Lien

OPE – 2018 - Baromètre OPE de la conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle - Lien

Cabinet Robert Half – 2018 – Etude Work Happy sur l’équilibre entre travail et vie perso - Lien

Malakoff Humanis – 2021 – 12ème baromètre Santé-QVT - Lien

Autres articles